Nous contacter : 04 75 70 99 07 ou contact@psse.fr

Une activité même modérée procure de nombreux bienfaits sur la santé physique et psychique dans les maladies chroniques, le sport est désormais parti intégrante de la prise en charge pour le plus grand bénéfice des patients.

Les maladies chroniques asthme, diabète, hypertension artérielle… ne sont plus synonymes de contre-indication à la pratique sportive. Au contraire, la pratique du sport constitue une aide très appréciable, à condition de ne pas la substituer au traitement médical.

 

Le sport contribue à la baisse de la  tension artérielle en cas d’hypertension.

Les personnes diabétiques peuvent mieux équilibrer les glycémies et réduire les doses d’insuline nécessaires.

Les asthmatiques peuvent diminuer la consommation de bronchodilatateurs, mais aussi le nombre de crises et leur intensité.

Chez l’insuffisant cardiaque, ou après un infarctus, le sport améliore la vascularisation coronaire et l’ensemble des performances cardiaques.

Sport et sommeil 

L’activité physique permet de normaliser le sommeil.

 

Mal de dos, TMS

Le sport permet également de prévenir l’apparition de ce type de pathologies.

Quelques exercices simples permettent de prévenir les troubles musculo-squelettiques et d’entretenir sa forme.

 

Des  mesures de prévention sont proposées

 

  • Échauffement musculaire et rodage articulaire
  • Mobilisation Articulaire
  • Exercices spécifiques adaptés à la problématique du salarié
  • Exercices adaptés pour le rachis

 

L’échauffement s’effectue sur le lieu de travail, il est dispensé par un kiné ou un  éducateur sportif  suivant la pathologie du salarié.

La séance est effectuée 10 à 15 minutes avant la prise de poste.

Bouger, c’est bon pour votre entreprise !

Les conséquences positives du sport et de la détente sur le bien-être et la vitalité de l’individu ainsi que sur sa productivité, sa pensée créative et son assiduité dans sa vie professionnelle sont indispensables au bon fonctionnement des sociétés.